Logo LUFF

Depuis 17 ans, le Lausanne Underground Film & Music Festival (LUFF) s'obstine insidieusement à ne pas caresser son public dans le sens du poil en proposant un programme pernicieux. L'objectif du LUFF est de fusionner la musique et le cinéma au sein d'une spirale d'étrangeté puisant ses richesses dans les largesses des marges délaissées par les grands circuits. En résulte une offre foisonnante d'œuvres et d'artistes rarement - voire jamais - vus en Suisse.

Le LUFF, dont le centre névralgique se situe à la Cinémathèque suisse, est ainsi dévoué à la promotion et diffusion d'œuvres filmiques et sonores aux caractères ambitieux, subversifs et originaux, ne bénéficiant pas des avantages des circuits de distributions mainstream.

Au cours de sa prestigieuse existence, le LUFF a accueilli un nombre admirable d'artistes incontournables ayant pris soin d'égratigner, voire d'exploser, les conventions cinématographiques en vigueurs. Des noms aussi prestigieux que John Waters, Lydia Lunch, Amy Davis, Jon Moritsugu, Michael Snow, Mary Woronov, Holly Woodlawn, Jeff Perkins, Beth B, Richard Kern, Christina Lindberg, Lloyd Kaufman, Hisayasu Sato, Jello Biafra, Peaches Christ, Jean-Louis Costes, Elina Löwensohn, Peter Tscherkassky, Bruce La Bruce, Richard Tuohy, Wilhelm Hein, Valie Export, Crispin Glover, Khavn, Roland Lethem, … ont électrisés le festival de leur présence.

Et comme le LUFF est autant un festival de musique que de cinéma, voici du name-droping musical qui valorise comme il faut le versant sonore du festival: Merzbow, Sunn 0))), Lydia Lunch, Pansonic, Etant Donné, Kim Gordon, Brutal Truth, Alan Vega, Jazkamer, Morton Subotnick, Techno Animal, Hijokaidan, Incapacitants, Borbetomagus, JG Thirlwell, Maria Violenza, The Skull Defekts, Jason Lescalleet, Charlemagne Palestine….

Pour prendre connaissance du règlement du festival et pour inscrire votre film en échange de la modique somme de 1 dollar américain, merci de passer par Filmfreeway en cliquant sur le bouton suivant:





Actualités